Le marché des services autour de la data en France attirent beaucoup d’acteurs différents

Le marché des services autour de la data en France attirent beaucoup d’acteurs différents

PAC est en train de finaliser son panorama des fournisseurs des services data en France. Le moins que l’on puisse dire est que le marché des services de la data est en pleine croissance et que de nombreux acteurs essayent de s’y positionner. Cet écosystème n’est pas nouveau mais est en constante mutation avec de nouveaux venus qui se positionnent régulièrement sur de nouvelles offres (IA éthique, IA pour la transition zéro net, etc.), sur des solutions (Power BI, SAP, etc.) ou sur des cas d’usages spécifiques.

Nous avons classifié plus de 100 prestataires de services data selon cinq grandes catégories (cabinets de conseil, ESN « généralistes », ESN et intégrateurs spécialisés, pure players, et agences média et marketing) et trois sous-segments d’offres (Business Intelligence (BI), big data, et intelligence artificielle (IA).

 

 

Les entreprises de conseil se positionnent plutôt en amont des services autour de la data capitalisant souvent sur leur forte expertise métier pour aider leurs clients à comprendre la data dans sa globalité et dans un contexte spécifique. Autrement dit, ils interviennent sur le développement de la stratégie et des cas d’usages de la data alignés sur les objectifs business, la conception de l’infrastructure et de l’architecture « data » pertinentes aux usages envisagés et l’acculturation de leurs clients aux enjeux et usages de la data. Les grandes entreprises de conseil couvrent les trois sous-segments de la data - BI, big data et AI, tandis que les plus petits se concentrent sur un ou deux sous-segments.

Les ESNs généralistes, tels que Capgemini, Accenture, Sopra Steria, CGI, etc., peuvent couvrir tous les aspects de la chaîne de valeur des données, y compris l'architecture des données, le cloud, l'analyse de données, la cybersécurité et les technologies émergentes, et ont la capacité d'effectuer des projets à grande échelle. C’est justement cette force de frappe en ce qui concerne l’intégration des solutions et leur mise à l’échelle qui les différencie sur le marché de la data.

Les données sont une source précieuse pour le marketing et la communication personnalisée. Il n'est donc pas surprenant que les agences de médias et de marketing aient amélioré leurs capacités dans ce domaine et détiennent désormais une partie du marché de la data. Ils restent pourtant plutôt des acteurs de niche et se concentrent principalement sur les services de la data liés au marketing, aux ventes et à d'autres services orientés client, tels que les plateformes de données client (CDP), les mesures de gouvernance des données (RGPD, ePrivacy), la publicité ciblée, ou l'IA pour les centres d'appels.

Le marché français de la data est aussi un terrain propice pour les pure players. De grands fournisseurs de services tels que Micropole, Keyrus ou Business & Decisions (qui fait partie d'Orange Business Services) offrent des services autour de la data de bout en bout, allant de la stratégie de données à la mise en œuvre de solutions. De plus petits acteurs ont tendance à se spécialiser sur des solutions spécifiques et s'appuient souvent sur la revente pour générer des revenus. Leurs principales cibles sont des ETI et PME. D’autres pure players, y compris un grand nombre des start-ups, se spécialisent sur les segments de la datascience et de l'IA et/ou le développement des cas d'usage spécifiques. Ces derniers sont souvent des proies de plus grands acteurs du marché cherchant à étendre leur expertise et/ou renforcer leur positionnement à travers des acquisitions ciblées.

Par ailleurs, cet engouement pour les acquisitions existe chez tous les types des acteurs du marché qui se trouvent face au manque de talents. Par exemple, en 2022, CGI a racheté Umanis, un des leaders du marchais français, Capgemini a renforcé son offre en IA par l'acquisition de Quantmetry, Artefact a acquis Startup Inside pour développer une nouvelle offre de conférences autour de la data et de l’IA et Criteo a acquis Iponweb pour aider ses clients à faire face au défi lié à la législation sur les tiers cookies.

De nombreux grands acteurs du marché des services autour de la data ont aussi renforcé leur positionnement par le développement de solutions propriétaires data et IA ainsi que d’offres « data factory » faisant collaborer étroitement ESNs, hyperscalers, éditeurs, clients, et start-ups. Autrement dit, le marché de la data est en constante évolution, et les frontières entre concurrents, partenaires et clients s'estompent.

En guise de conclusion, ce panorama des fournisseurs des services autour de la data en France a pour but d’aider à la fois les entreprises utilisatrices et les ESNs à mieux comprendre ce complexe écosystème et des tendances du marché qui le façonnent. Toutefois, PAC ne prétend pas avoir une exhaustivité totale, car ce marché comprend un grand nombre de fournisseurs de services de petite taille.