Les entreprises du numérique au cœur de la transformation durable

Les entreprises du numérique au cœur de la transformation durable

[English version below]

Alors que les questions géopolitiques et d'inflation sont au cœur des préoccupations de la plupart des conseils d'administration en ce troisième trimestre 2022, PAC observe un flux croissant de contrats IT dans lesquels la transformation durable et la réduction des émissions carbone est un élément crucial. Les entreprises du numérique voient clairement une opportunité croissante dans les services liés à la sustainability, tout en subissant une forte pression de la part de leurs clients, employés et investisseurs les incitant à décarboner leurs produits et services. Dans le même temps, ces mêmes entreprises du secteur numérique jouent un rôle central dans la décarbonation de l'ensemble de l'économie. Celles qui mettent l'accent mis sur lae transformation durable ont un avantage concurrentiel indéniable, en termes de marketing, mais aussi pour recruter et fidéliser des talents, et enfin pour développer l'activité auprès de leurs clients.

Les opportunités commerciales dans les projets sustainable IT fleurissent, et les critères RSE deviennent un facteur décisif pour remporter des contrats IT. En effet, on estime qu'il y a six ans, la RSE représentaient moins de 5 % des critères de décision d'un contrat. Aujourd'hui, son importance a au moins triplé pour atteindre 15% à 20% d'importance dans les exigences, jusqu'à 25% dans certains RFI/RFP spécifiques. L'IT for Good qui est l’utilisation de l’IT pour améliorer l’impact social, environnemental et économique d’un produit ou d’un service (par exemple, l'utilisation du PLM pour concevoir avec un impact minimal sur l'environnement) est encore un sujet qui n'est abordé concrètement que par une minorité d’entreprises parmi les plus matures en matière de durabilité, tandis que sustainable IT (par exemple, l'éco-conception de logiciels et de services informatiques) est un mantra bien plus répandu au sein de l’écosystème IT.

Cependant, le marché de la digital sustainability n'en est encore qu'à ses débuts, et il existe un écart évident entre l'intention et les actions des clients, ce qui explique pourquoi la demande est régulièrement surestimée. Même si les entreprises informatiques font beaucoup de marketing (et de greenwashing) pour mettre l'accent sur le développement durable, les revenus générés par le développement durable sont encore mineurs pour la plupart d'entre elles, en particulier dans les petites et moyennes ESN généralistes.

Il est toutefois important de noter que la demande croît rapidement, de sorte que les entreprises informatiques devraient maintenant miser sur les logiciels et les services de sustainability pour conquérir des parts de marché et acquérir de l'expérience afin de répondre à la demande future.

Le reporting ESG constitue une grande partie des projets IT liés à la digital sustainability, principalement en raison de la pression de la réglementation financière en vigueur et en cours d’instauration. Les logiciels et services d’energy management sont la deuxième technologie de soutenabilité numérique la plus demandée.

Nous avons récemment mené une étude sur les entreprises de services professionnels en Europe (y compris les fournisseurs de services informatiques et les sociétés de conseil en gestion), et 85 % des dirigeants d’entreprise ont déclaré qu'ils considéraient la décarbonation comme une opportunité de revenus potentiels pour leur organisation. Il s'agit d'un domaine dans lequel les entreprises de logiciels et de services informatiques devraient chercher à améliorer leurs capacités et leurs messages dans les mois à venir. Sinon, elles risquent d'être à la traîne. C'est pourquoi nous souhaitons aider nos clients ESN et éditeurs de logiciels à prendre des décisions éclairées et avons lancé un nouveau programme de recherche « Digital Sustainability & CSR » en 2022 qui se penche sur ces opportunités créées par la transformation durable.

Si le sujet vous intéresse, vous pouvez retrouver plus de détails et d’autres informations dans les documents suivants (accès aux entreprises abonnées via l’adresse mail professionnelle) :


[English Version]

While geopolitical and inflation issues are top of mind for most boardrooms as we move into the last quarter of the year, PAC continues to track a growing stream of IT services deals where reducing carbon emissions is a crucial component. The supplier community clearly sees a growing opportunity in sustainability-related services. In the meantime, IT companies are facing increasing pressure from all of their stakeholders to decarbonize their products and services while also having a central role in enabling the decarbonization of the entire economy. A sustainability focus is a competitive advantage for IT companies, marketing-wise, but also to recruit scarce talents and to drive more business with their customers. Business opportunities are rising in sustainable IT projects and IT for Green projects, and CSR requirements are gaining in importance as a game-changer to win IT contracts. As a matter of fact, six years ago, it is estimated that CSR and sustainability accounted for less than 5% of contract requirements. Now their importance has at least tripled to 15-20%, and up to 25% in specific rare RFIs or RFPs. Even in the public sector, the final decision on the choice of a provider may be based on ESG criteria. Within one year, all RFPs and RFIs will have an ESG component. Most already have one.

IT for Good and IT for Green (such as using PLM in design with minimal impact on the environment) are still subjects that are tackled by only a few of the most mature IT companies, while sustainable IT (for instance, the eco-design of software and IT services) is more widespread as a mantra for IT companies.

However, the digital sustainability market is still in its early stages, and there is a clear client intention-action gap. This explains why demand is often overstated. Indeed, even if a lot of marketing (and greenwashing) is done as part of the sustainability focus of IT companies, the revenues generated from sustainability are still minor in most IT companies. It is important to note that demand is growing fast, so IT companies should bet on sustainability software and services now to capture market shares and gain experience. ESG reporting and ESG data monitoring constitute a large part of the sustainability-related IT services and software projects, mainly due to the financial regulatory pressure. Energy management software and services are the second-most in-demand sustainability technology.

We recently conducted a study of professional services firms in Europe (including IT services providers and management consultancies), and 85% of senior executives said that they considered decarbonization as a potential revenue opportunity for their organization. This is an area where software and IT services firms should look to enhance their capability and messaging in the coming months. Otherwise, they risk lagging behind the early movers. That is why we aim to help our clients make informed decisions through our new research practice “Digital Sustainability & CSR”.

If you are interested in the subject, you can find more details and other information in the following documents (access to subscribed companies via the professional email address):