Top des priorités des CxO : Cloud, data, UX et cyber-sécurité

Cloud et données au service de la transformation numérique sont de plus en plus intimement liés. C’est patent dans l’édition 2019 de notre grande enquête auprès des CxO en France. L'intérêt et l'utilisation des outils numériques ne sont plus un débat, et même des technologies comme le Cloud public sont adoptées par les secteurs les plus réticents. Cela s'explique par la concurrence croissante de petites entreprises et de start-up, bâties sur une culture numérique et une philosophie « data-driven », en plus de la peur des grands géants technologiques prêts à attaquer tout nouveau secteur. Les grandes entreprises n'ont pas d'autres choix que de s'orienter vers une culture axée sur les données.
 
La mesure la plus frappante pour relever ces défis est l'adoption massive du Cloud par tous les types d'entreprises et dans tous les secteurs. L'intérêt du Cloud public est bien compris, grâce aux offres innovantes incluses dans les solutions des fournisseurs. Cependant, la plupart des entreprises préfèrent garder une partie de leurs activités sur le Cloud privé, pour des raisons de sécurité.
 
Les directions informatiques doivent toujours faire face à des réductions des coûts, mais on leur donne tout de même les moyens d’investir dans de nouvelles solutions, souvent orientées clients. C’est la première étape de la transformation numérique : fournir la meilleure expérience client possible. Pour cela, les directions métier montent en responsabilité sur les projets informatiques et poussent de nouvelles solutions basées sur les données comme l'intelligence artificielle ou l’automatisation (RPA, RDA).
 
L’autre effet de l’ouverture au Cloud et aux échanges de données est un renforcement majeur des mesures de cyber-sécurité. Toutes les entreprises, quelle que soit leur taille, continuent d'accroître leurs investissements et leurs initiatives pour faire face au nombre croissant d’attaques informatiques.
 
Enfin, les résultats montrent qu'il existe toujours un écart entre les domaines technologiques pour lesquels les entreprises manifestent de l'intérêt et ceux où elles investissent réellement. De nombreux changements sont imposés par la réglementation et les mesures de conformité, en particulier depuis la création du RGPD. Et si les entreprises veulent investir dans des technologies innovantes, elles doivent d'abord gagner en maturité en matière de gestion des données.